Facilitation d’Ateliers Participatifs

La problématique des communes-dortoirs

Les déplacements pendulaires

Cas courant autour des grandes villes et le long des axes de circulation principaux, les déplacements pendulaires Domicile/Travail engendrent une désertion les jours ouvrés et un besoin de cocooning le week-end. Est-ce cela le Vivre-Ensemble ?

Des voisins qui ne se connaissent pas

Nouvel arrivant versus Natif, l’intégration dans un village n’est pas toujours facile. Certain-e-s se passionnent pour l’Histoire de leur commune puis s’essouflent. D’autres se limitent à ne discuter qu’avec « les gens d’ici ».

Une qualité de vie détériorée sans relations sociales

Le Bonheur se ressent lorsque des moments de joie durables sont partagés.

Vivre-Ensemble & Néo-Ruralité

Des Actions collaboratives et concrètes peuvent améliorer ces premiers contacts et déboucher sur des liens respectueux pour améliorer la qualité de vie locale, en fonction de nos besoins/moyens du moment :

  1. Bénévolat associatif
  2. Ecoles
  3. Participation citoyenne : rencontres-débats, réunions publiques, World Café, jeux de société
  4. Conseil municipal

Exemples d’ateliers participatifs proposés

Notre Village sensible

Dans un lieu facilement accessible et protégé (hall de mairie, médiathèque, tableau d’affichage urbain, abri-bus), une carte en grand format est affichée. Les Usager-ère-s et Habitant-e-s sont invité-e-s à y annoter leurs ressentis, un souvenir, une idée, un remerciement. Petit à petit et par collectes successives, un plan global prend forme grâce à un travail graphique d’assemblage. « Notre village sensible » s’expose alors à grande échelle et peut être l’objet d’un événement festif, d’un site internet collaboratif pour poursuivre la collecte émotionnelle. La carte produite peut être toute différente selon les saisons.

  • Besoins : plans imprimés au format A1, nombre suivant la superficie de la commune ou du quartier étudié
  • Durée : 1 mois de collecte avec une communication 1 mois avant, soutenue pendant, et un partage public après
  • Public : tout public, textes et dessins peuvent se compléter
  • Coût : impressions, fournitures de bureau, animation + communication, verre de l’amitié

Ce détail qui me plaît

A l’occasion d’un concours (lots à attribuer) ou simplement d’un appel à participation, des photos de détails accompagnées de textes explicatifs sont collectées et exposées à un endroit stratégique de la commune, ou démultipliées en plusieurs lieux faciles d’accès. Un catalogue se crée, matière à d’autres projets participatifs. Photos libres de droit à préciser.

  • Besoins : ordinateur et imprimante pour collecte et impressions, lieux d’affichage
  • Durée : 1 mois de collecte avec une communication 1 mois avant, soutenue pendant, et un partage public après. Collaboration qui peut perdurer sur le web.
  • Public : tout public possédant un appareil-photo et disponible pour envoyer les photos par mail ou les déposer en mairie
  • Coût : impressions, fournitures de bureau, animation + communication, verre de l’amitié

Du mobilier pour discuter

Construction en commun de chaises et bancs en bois et/ou matériaux de récupération collectés sur la commune. Certains ouvrages peuvent être rapportés chez soi, d’autres seront installés dans des espaces publics choisis pour leur fréquentation et leur visibilité. L’idée est d’aménager de manière attractive un délaissé de voirie ou une parcelle en attente, avec du petit mobilier participatif coloré, pour y apporter des relations humaines (échanges, rendez-vous). L’ensemble pourra être agrémenté de plantations.

  • Besoins : local de stockage, matériaux prédécoupés et quincaillerie (kit), petit outillage. Des entreprises sponsors sont à contacter.
  • Durée : 5 à 8 séances d’atelier (2h) selon le nombre à produire
  • Public : à partir de 12 ans
  • Coût : impressions, matériaux et quincaillerie, préparation + animation + communication, verre de l’amitié. Une participation financière peut être demandée pour un mobilier privatisé (prix du kit à déterminer).

Exemple avec le CAUE22 qui a lancé des ateliers participatifs pour la fabrication des chaises Crate de Gerrit Rietveld et Sedia d’Enzo Mari :


On en parle ensemble

Contact