Joie de vivre / Lust for life…

J’ai le plaisir de lire un des bouquins de Marc HALEVY : « Prospective 2015-2025 – L’après-Modernité » dans lequel les perspectives de notre société sont incroyablement belles si l’on se responsabilise dès maintenant, ensemble.

Je me permets de citer un passage qui est en total accord avec ce blog, ++ JOIE DE VIVRE ICI ++.

Et parce que par radiesthésie, le mot L-U-S-T m’est apparu sans que je connaisse sa définition, j’ai le sentiment que je suis sur la bonne voie. Oui, « Lust » est aussi un des 7 péchés capitaux, mais vu le regard que j’ai maintenant sur le catholicisme, ça ne me dérange pas du tout de penser que le plaisir, tous les plaisirs de notre humanité font partie de notre bien-être ! Tout dépend de l’intention que l’on y met. Enjoy !

Après avoir cru que son bonheur lui viendrait de la religion, de l’Etat, des idéologies, des techniques et de l’hyperconsommation, l’homme d’aujourd’hui commence enfin à comprendre que le bonheur ne vient jamais de l’extérieur et qu’il se construit de l’intérieur. La joie de vivre est un état d’esprit, une volonté active, une attitude permanente.

Le plaisir se prend. Le bonheur se reçoit. Mais la joie se construit.

Le secret de la joie de vivre est simple, depuis que Spinoza l’a définitivement éclairci : la joie est la conséquence de l’accomplissement de soi, de la réalisation de tous ses possibles intérieurs, de l’exploitation de tous ses talents, de tous ses potentiels. Et, en nous accomplissant « du dedans », nous rayonnons et nous facilitons l’accomplissement et la joie de ceux qui nous entourent, comme par contagion.

La joyeuseté innocente de l’enfant n’est pas la Joie profonde. La Joie est vivante, vivace, fugitive, éclatante, ébouriffante. Elle n’a rien d’un sentiment bourgeois repu. Tout au contraire, elle est faim et soif de Vie et de Réel. Insatiable.

CQFD.

😀

live-lust-love-life

__________________

Image : Hebus