Le Touriste culturel, curieux d’Arts et d’art de vivre

Définition du Tourisme culturel

Le « tourisme » comprend les activités déployées par les personnes au cours de leurs voyages et de leurs séjours dans les lieux situés en dehors de leur environnement habituel pour une période consécutive qui ne dépasse pas une année, à des fins de loisirs, pour affaires et autres motifs non liés à l’exercice d’une activité rémunérée dans le lieu visité. Sont compris les voyages touristiques à l’intérieur des frontières, réalisés par des nationaux et des résidents. Ce tourisme domestique représente environ les trois quarts de la consommation touristique globale. Wikipédia

Le tourisme culturel est une forme de tourisme qui a pour but de découvrir le patrimoine culturel d’une région et, par extension, le mode de vie de ses habitants. (…) Si les poids lourds du tourisme (France, Espagne, États-Unis, Italie, Égypte…) sont des destinations touristiques et culturelles, tous les pays européens jouent à présent la carte du tourisme culturel en s’appuyant sur leurs patrimoines matériels et immatériels pour attirer les touristes et les visiteurs. Wikipédia

Le-la Touriste culturel-le est curieux-se, passionné-e voire engagé-e.

notre responsabilité de touriste

L’impact de chaque euro dépensé

Le Tourisme est une forme de loisir. Aujourd’hui, c’est aussi un acte responsable, un Vote délibéré par les choix de consommation ou de visite.

Au fil des décennies, le tourisme a connu un essor continu et s’est diversifié de plus en plus, au point de devenir un des secteurs économiques à la croissance la plus rapide du monde. Le tourisme moderne est étroitement lié au développement et il englobe un nombre grandissant de nouvelles destinations. Cette dynamique en fait un moteur essentiel du progrès socioéconomique.‎ UNWTO

Le tourisme a un impact sur l’économie du pays ou du site visité et donc sur son environnement et ses relations sociales

la saine Curiosité culturelle

C’est la culture qui fait de nous ce que nous sommes et qui bâtit notre identité. C’est également elle qui contribue à réduire la pauvreté et qui ouvre la voie à un développement prioritairement humain, inclusif et équitable. Sans la culture, aucun développement ne pourra être durable.

Dans le monde interconnecté d’aujourd’hui, force est de constater que  la culture a le pouvoir de transformer les sociétés. Ses diverses manifestations – qui vont de nos précieux monuments historiques et musées aux pratiques traditionnelles et formes d’art contemporain – enrichissent tous les aspects de notre vie quotidienne d’innombrables façons. Le patrimoine constitue une source d’identité et de cohésion pour des communautés perturbées par l’accélération des changements  et l’instabilité économique. La créativité contribue à l’édification de sociétés ouvertes, inclusives et pluralistes. Le patrimoine et la créativité  participent tous deux à fonder des sociétés du savoir dynamiques, innovantes et prospères. UNESCO

La Culture d’un lieu de vie autre nous attire par sa différence dans les domaines suivants :

  1. l’environnement naturel, sauvegardé, protégé, entretenu
  2. l’architecture, les villes, villages ruraux et réseaux routier
  3. l’alimentation et ses modes de production
  4. l’éducation et la société qui en découle, pacifique et inclusive
  5. les choix économiques et la consommation locale
  6. les productions artistiques, d’hier et d’aujourd’hui

Voyager, ou juste franchir la porte d’un lieu culturel, nous permet de nous confronter à des expériences sensorielles et psychologiques nouvelles qui enrichissent notre vision personnelle de la Vie sur Terre. Dans notre société riche et libre, nous avons les moyens d’aller vers l’Autre, de l’écouter en conscience et de contribuer à des échanges de qualité. Voilà ce que nous appelons une Saine Curiosité.

Un tourisme vers la Paix : du « Je » à l’autre

For more tolerance, we need more … tourism? | Aziz Abu Sarah

Le numérique participatif

Prendre la Parole et/ou faire un geste

D’autre part, internet, les réseaux sociaux et les smartphones participent toujours davantage à nos choix touristiques par :

  • la sélection de nos voyages, séjours, visites en amont, à domicile
  • la préparation logistique (réservations, horaires d’ouverture, transports)
  • la capitalisation de nos ressentis : photos, messages, écriture, dessins
  • la diffusion de nos découvertes
  • notre participation active dans l’évolution de l’offre culturelle : commentaires, acte spécifique, propositions
  • le soutien à des activités in situ (association, fondations)

Le web nous permet en tant que Touristes culturel-le-s de rester connectés aux lieux visités et aux personnes rencontrées.

Mix & Match culturel

Le-la Touriste culturel-le sait donner de la valeur à son séjour et ses découvertes en les partageant de manière intelligente (avec des commentaires et des photos qui parlent) et surtout en intégrant le savoir de l’Autre dans sa nouvelle vie. Quoi de plus créatif et inspirant que de nouvelles idées/activités issues du Mix & Match culturel ! Quoi de plus enrichissant que de diffuser son unicité pour stimuler celle des autres.

ARTS et CITOYENNETÉ

Le Tourisme a de gros moyens, la Culture en a peu. Il est très organisé, ne travaille pas pour lui, mais pour les autres, ce que ne fait pas la Culture, très autocentrée sur son propre milieu et ses publics habituels (scolaires ou bourgeoisie diplômée). (…) L’objectif est de montrer la diversité des solutions pour mieux adapter l’offre culturelle à de « nouveaux visiteurs » qui ont des comportements nouveaux (Millenials ou pays émergents) et remplacent peu à peu le public européen, qui lui, vieillit. Et montrer aussi que de nouveaux métiers, recrutements sont nécessaires et que toutes les institutions culturelles doivent devenir moins verticales et utiliser les compétences des visiteurs, devenus « makers ». Evelyne Lehalle pour Mon Cher Watson, interview reprise sur son blog Nouveau Tourisme Culturel

++ JOIE DE VIVRE ICI ++ s’intéresse vivement à ce Tourisme culturel responsable et participatif. Notre vision de la Médiation culturelle est clairement orientée vers un Patrimoine vivant et un Tourisme curieux.

  1. Connaître les visiteurs-usagers, leur profil, leur vocabulaire, leurs centres d’intérêt, leurs pratiques numériques
  2. Concevoir des récits auxquels le visiteur-usager peut s’identifier et se sentir impliqué
  3. Créer des expériences immersives avec un éco-système culturel cohérent
  4. Proposer des interactions sensibles